Le FSJU ISRAEL et le fléau de la violence

Programme crée par le FSJU Israel en mars 2021

Le programme :

Les difficultés financières, et l’insécurité alimentaire au cœur des foyers en confinement depuis quasiment un an ont entrainé une escalade de violence conjugale et parfois infantile. 

Avant la pandémie les femmes victimes de violences conjugales avaient déjà du mal à rompre le silence, et l’isolement face à ce qu’elle vivait. La crise sanitaire et le confinement n’ont fait qu’aggraver ce phénomène car s’est rajouté pour ces dernières, la perte de leur emploi et donc l’impossibilité d’agir.

La pandémie COVID-19 s’est transformée en une épidémie socio-économique et socio psychologique sans précédent.
Le soutien d’aide DIRECT aux familles impactées par la pandémie, plus particulièrement dans le cadre de l’aide aux binationaux avec l’Ambassade et les Consulats a fait émerger de nombreux cas de femmes victimes de violences conjugales, otage des conséquences et contraintes de la pandémie, obligeant les enfants à être spectateurs, voir victime de l’inacceptable.
Ces enfants vivant dans des conditions déplorables en situation de détresse et doivent être protégés en vertu des conventions internationales et notamment de la convention internationale relative aux droits de l’Enfant du 20 novembre 1989 (ratifiée par la France par décret n°92-917 du 8 octobre 1990).

Parmi les dossiers étudiés et suivis par le FSJU Israel une dizaine de familles est concernée par la violence conjugale, et /ou maltraitance sur enfants.

Objectif du programme :

Identifier, prendre en charge et suivre la victime de la rupture du silence à l’autonomisation.

Chiffres :

Vous aimez cet article ? Partagez-le.

Partager sur facebook
Share on Facebook
Partager sur twitter
Share on Twitter
Partager sur linkedin
Share on Linkdin
Partager sur pinterest
Share on Pinterest