Un voyage inoubliable

Émotion, découverte, enthousiasme, tous les ingrédients nécessaires à un moment hors du temps ont été réunis pour faire de ce voyage une parenthèse en dehors du temps.

Entre une visite dans la vielle ville de Jérusalem et avant une conférence du dessinateur Kichka à l’hôtel Crown Plazza, nous avons eu le privilège de rencontrer quelques-uns des participants.  Émus et ravis… « Ce voyage est une bénédiction, car il nous permet de constater à quel point nous pouvons être fiers de ce pays !  Israël c’est la Terre promise un point c’est tout » déclare Emilienne de Lyon qui se souvient qu’enfant, elle mangeait sa galette de Pessah cachée dans les toilettes, convaincue qu’il valait mieux rester discrète quand on est une petite fille juive… « Quand on arrive ici, on est étreint par une profonde émotion. Israël est fondamental pour moi » explique Gérard, originaire de Marseille, qui tient néanmoins à souligner sa laïcité. Quand il parle de la fuite de sa famille dans le Vaucluse, les larmes sont constamment présentes. « Ce sont les autres qui m’ont fait juif, car dans ma famille on n’était pas spécialement attaché au judaïsme. » Avec l’âge, le besoin de savoir s’est fait ressentir pour cet homme qui avait grandi « dans l’absence de mots sur les maux ». Ils sont singuliers mais partagent une histoire commune. Leur famille a été décimée, ils ont grandi avec des absences, des secrets et des non-dits, une histoire lourde empreinte de traumatismes qui caractérisent les enfants cachés. Ballotés de planques provisoires, en familles d’accueil temporaires, ils partagent cette insécurité qui a entouré leur enfance. Mais ils sont là. Vaillants, curieux et reconnaissants. Grace au service d’écoute et d’orientation dédié aux survivants de la Shoah et leurs enfants ‘Passerelle’ fondé en 2002 par le FSJU, ils se réunissent régulièrement, chacun dans leur département, et participent à des activités, entourés par des professionnels de l’accompagnement. Visiter Israël, ensemble, faisait partie de leur rêve. Un défi logistique et financier que le FSJU, a tenu à relever avec la contribution de la FMS. Conscient de l’importance de cette demande lourde de sens pour ceux dont l’appartenance au peuple juif a failli coûter la vie. Le FSJU Israël, en partenariat avec l’Expérience israélienne, a coordonné l’organisation de ce magnifique voyage. « Un travail formidable a été accomplis, à l’écoute des besoins et des désirs des participants » explique la directrice de Passerelle, Andrée Katz. De Jérusalem à Tel Aviv en passant par Haïfa ou Massada, le groupe a bénéficié d’un véritable tour d’horizon de ce pays qu’ils chérissent, de manière inconditionnelle. « Ce voyage a été une véritable réussite à tous les niveaux. Renforcer le lien entre les rescapés de la Shoah et Israël qui représente l’avenir du peuple juif, c’est un beau message que le FSJU adresse aux jeunes générations » indique Myriam Fédida.

Vous aimez cet article ? Partagez-le.

Partager sur facebook
Share on Facebook
Partager sur twitter
Share on Twitter
Partager sur linkedin
Share on Linkdin
Partager sur pinterest
Share on Pinterest